MALNOÏA La bande son d’un film impossible

Malnoïa - Longueur d'Ondes

Le premier album de Malnoïa, dernière production de La mais°n, salué par Longueur d’Ondes. Chronique parue dans le n°52 (Hiver 2009).

Après avoir fait ses armes électroniques au sein du projet hip hop B-logiQ, Pierre Mottron, compositeur de Malnoïa, se lance avec lui dans un espace beaucoup plus pop mais tout aussi ouvert et foisonnant. Surface of arts est une oeuvre bicéphale, à la fois musicale et littéraire : ce sont les textes de Xavier Colautti qui en forment le socle, à partir duquel Pierre élabore, brode et travaille la matière sonore. A la limite entre trip hop et musique expérimentale, samples, voix soul et choeurs lointains s’emmêlent dans un écheveau musical, un maquis complexe que ne rejoindra pas le tout-venant. Au fil électronique sont greffés des empiècements organiques, dont la voix de Pierre, seul lien avec une certaine normalité pop. On comprend la présence de cinéastes parmi les influences revendiquées du projet tant cet album semble être la bande-son d’un film irréalisable si ce n’est, de façon éphémère, dans l’esprit de l’auditeur.

Bookmark and Share
Laisser une réponse