MALNOÏA L’album de la créativité

Malnoïa - Leszindeructibles.com

Excellente chronique de l’album de Malnoïa, Surface of arts par Leszindeructibles.com.

Après de longues impasses, c’est le premier projet de Pierre Mottron (B-LogiQ, Abadon) qui aboutit réellement, un projet modeste et ambitieux à la fois. Allié au parolier Xavier Colautti, il créé donc Malnoïa et ce premier album Surface of arts, une sorte de rejeton longtemps couvé, longtemps attendu et accouché dans la douleur.

Malnoïa, c’est avant tout de l’esthétique, visuelle, musicale et au final des sons qui évoquent des images et des images évoquant des mélodies, mais c’est aussi une recherche du radical, de l’anti-normatif et des émotions brutes. Une voix frêle et sensible se pose sur des frasques mélodiques ou mécaniques, parfois agressives.

Quelque part entre Björk, LFO, Autechre et les longues bandes sons classiques de mangas, Malnoïa triture les sons et les mots, joue avec les frontières, teste, et plonge dans les eaux obscures de la mélancolie et d’une certaine misanthropie. Habile dans la création fine, le détail, Surface of art oscille entre classique, pop, electro, et drum-n-bass sans jamais se poser nulle part et c’est ce qui fait sa force et sa fraicheur.

Au final Surface of arts est l’album de la créativité et du groove, mettant la barre trés haute pour un aussi petit projet, et donnant la meilleure leçon que puisse recevoir l’industrie musicale d’aujourd’hui sur ce qu’est réellement la musique.

Retrouvez la chronique sur www.leszindeructibles.com.

Bookmark and Share
Laisser une réponse