JÎ MOB L’art du travestissement

Jî Mob - Bankrobber - Longueur d'Ondes

Article paru dans Longueur d’Ondes n°66 (Hiver 2012-2013) à l’occasion de la sortie de l’album de Jî Mob Bankrobber. Et au passage, un grand merci à nos amis-camarades de Longueur d’Ondes pour leur soutien sans faille !!! :

Décomplexé ? Si l’adjectif est actuellement utilisé à outrance, il accompagne pourtant avec insistance le flûtiste Jérôme « Jî » Dru. Loin de jouer les clivages pompiers, ce vocaliste tout-terrain s’est en effet essayé à plusieurs registres : soul, jazz, hip-hop, électro, world… Sur scène ? Il a aussi bien partagé la route de Sandra Nkaké, Push Up, Troublemakers, Doctor L, Toma Sidibé, Jeff Sharel ou Château Flight. Une liste à la Prévert qui en dit long sur son art du

Jî Mob - Bankrobber - Longueur d'Ondes
travestissement autant que son talent à installer des ambiances. L’artiste a sorti trois albums (Director’s cut en 2006, une collection de 10 remixes l’année suivante, puis Power to the people en 2008). Entre bande originale ouatée et easy listening, la mouture 2013 s’avère un bon cru pour les soirées cosy auprès du feu. Arrangements sur la pointe des pieds, basse discrète, Rhodes et Hammond en pointillés… L’ensemble respire l’anachronisme coolos aux frontières du chill out des bars à cocktails. Zen.

Bookmark and Share
Laisser une réponse